127697
aujourd'huiaujourd'hui13
hierhier89
cette semainecette semaine13
ce moisce mois2250
touttout127697
54.92.141.211
Daniel HOUDRY Imprimer

 

daniel 750


LES CROQUEURS DE POMMES SONT EN DEUIL



Un homme exceptionnel, un arboriculteur de renom, un ami, un Croqueur de Pommes de la première heure vient de nous quitter.               
Daniel Houdry, pépiniériste de Charcot n’est plus.
Vice-Président des Croqueurs de Pommes de la Brie et du Gâtinais, Daniel était aimé et apprécié de tous. Homme de terroir, Daniel vivait en harmonie avec les arbres et la nature : c’était un passionné de pomologie. Après des études à l’Ecole d’Horticulture d’Igny, Daniel ne manquait jamais de nous rappeler son apprentissage et le respect qu’il avait encore, des années après,  pour ses maîtres  et premier employeur.  Enfant du Pays, Daniel maîtrisait le savoir des anciens qu’il  divulguait auprès de chacun d’entre nous.  Homme  d’amitié, Daniel forçait l’admiration par la sérénité qui émanait de sa personne.
Tel un guide, depuis des années, Daniel recevait les Croqueurs de Pommes sur ses Terres, où il exerçait des séances de greffes et de tailles pour les amateurs de bons fruits. Nous étions tous à l’écoute  et bénéficions alors de ses meilleurs conseils. Alternant gestes précis et  anecdotes, c’était toujours dans la simplicité et la bonne humeur que nous passions l’après-midi à  apprendre. Durant ces heures inoubliables à marcher dans les allées bordées de fruitiers, chaque arbre était un cas d’école. Toutes ces variétés anciennes sauvegardées par Daniel  étaient un pas de plus vers un retour aux sources où les fruits avaient du goût.
Daniel était connu à des kilomètres à la ronde ; Chaque dimanche sur le marché de Coulommiers,  les habitués pouvaient le rencontrer sur son stand où il exposait ses arbres et plantes de sa pépinière. Encore un lieu de rencontre où les clients devenaient des habitués  et souvent des amis.  Daniel était fier de ses arbres auxquels il  apportait durant des années les soins nécessaires à leur future envergure. Daniel ne manquait pas de sensibiliser le public aux qualités  exceptionnelles des variétés régionales qui  nécessitent peu de traitement.  Tous ceux  qui lui ont fait confiance et planté des arbres en suivant  ses conseils ont la chance  d’avoir des arbres créés par  Daniel et aujourd’hui plus  qu’hier, cela n’a pas de prix.
Nous garderons  toujours le souvenir de son sourire, de sa complicité, de son œil malicieux et de sa sagesse.
- « Grâce à toi, Daniel, nous allons transmettre à nos enfants le goût et la saveur des fruits de nos grands-parents ».  
Les fruits sauvegardés par Daniel ne seront pas oubliés. Grâce à l’homme de cœur qu’il était, de nombreuses variétés continueront de donner des fruits exceptionnels pour les générations futures.
Nous savons que Daniel participait activement à la vie de son village avec le Comité des Fêtes. En novembre dernier, il était  présent avec Claude Scribe au XIIème concours de cidre organisé par Régine Gressier, (Commandeur de la Commanderie des Goustes-Cidre d’Ile de France et de Champagne et Croqueur de pommes Brie-Gâtinais) au Lycée agricole de la Bretonnière où il effectuait également des démonstrations de tailles et de greffes pour les élèves.
Daniel aimait le  travail bien fait et perpétuait la tradition avec des outils qui se méritaient. Il aimait à montrer son  greffoir et vieux caisson avec lesquels les anciens avaient  travaillé. Homme d’aujourd’hui, Daniel  était toujours à la recherche des variétés anciennes devenues rares, variétés rustiques pour lesquelles les traitements ne sont pas nécessaires. Véritable encyclopédie vivante, Daniel maîtrisait les variétés fruitières locales et en homme de demain participait avec les Croqueurs de Pommes à la communication d’informations pour les  travaux de recherche  menés par l’INRA sur les variétés anciennes. En 2008, lors de l’EuroCroq ‘Pom de Nevers Daniel était présent sur les stands avec Jean-Marc Denis et toute l’Equipe du bureau  aux côtés des associations françaises et européennes de sauvegarde des variétés fruitières pour représenter auprès d’un public nombreux, les fruits de notre région.  


Daniel était unique en son genre et le public ne s’y trompait pas : c’était quelqu’un de vrai.  Sa gentillesse et sa simplicité mettait tout le monde à l’écoute. La dernière séance dans la pépinière de Daniel a eu lieu le week-end des Rameaux où une quarantaine de curieux était venue appréhender les gestes oubliés. Après une après-midi passée à faire connaissance avec chacun, initiant  les novices, laissant les autres s’exercer tout en  répondant aux multiples questions, Daniel retenait l’attention de chacun. Et quand les cours étaient terminés, venait l’heure de la  récompense où le maître des lieux  réunissait tout le monde autour de son camion pour se rafraîchir avec le cidre familial. Alors autour d’un verre, les croqueurs partageaient un moment d’exceptionnelle amitié.
Daniel
- « Tel un arbre qui a pris la foudre, tu es parti trop tôt. Près d’un millier de personnes sont venues t’accompagner jusqu’à ta dernière demeure. Hier encore tu plantais pour l’éternité Pommiers et Poiriers au Bois de la Bergerette à la Ferté sous Jouarre ».   
-
Je me rappelle encore la dernière réunion de Bureau du 2 mai à Quincy-Voisins. Tu es arrivé avant moi et tu t’es garé sur le parking de l’Eglise Saint-Denis. Habituellement, tu m’aidais à porter mes sacs. J’ai donc chargé petits gâteaux et cafetière et pris la direction de la  Maison pour Tous.  Mais au coin du Petit Chinon, nous nous sommes croisés, tu retournais à ta camionnette  en courant chercher le cidre que tu avais oublié. De retour à la salle, tu étais contrarié car tu avais oublié de charger le cidre  que tu voulais offrir à l’occasion de  ton anniversaire.
Tu nous a donc dit « que ce serait pour la prochaine Fois ».

Aujourd’hui 6 juin, nous sommes tous réunis, il ne manque que toi et Jean-Marc. Difficile de boire du cidre sans les amis.  
- « Toi l’Homme de la Terre, tu as voulu voir de plus haut tes arbres si chers…Alors, Regarde bien de tout là-haut, les arbres à qui tu as donné la vie :
Ce sont les Barré, Bassard, Belle Joséphine, Date, Faro, Feuillemorte,  Fleuritard, Gendreville, Marie-Madeleine, Michelotte, Nouvelle France, Rousseau, Vérité, Chât-Rôti ….. et toutes les variétés que tu as protégées qui  te font une Haie d’Honneur ».

-    « Daniel, Tu étais un Homme Remarquable ».

Nous pensons tous très fort à toi, à tes enfants et à Chantal.



Michèle Mollier
Croqueurs de Pommes Brie-Gâtinais
Quincy-Voisins, mercredi 6 juin 2012

 
Bannière